Chaudière à Hydrogène

Chaudière à HydrogèneDepuis toujours, Giacomini s’est intéressé aux économies d’énergie et à la protection de l’environnement. De la tête thermostatique au émetteur basse température comme les planchers chauffants rafraissants.

Dans le cadre de la recherche est développement Giacomini a mis au point une chaudière à Hydrogène. La réaction de l’hydrogène ne produit que de l’eau, donc pas de CO2.

Un mélange d’air et d’hydrogène à raison de 4% est introduit dans un cylindre où le contact avec un catalyseur constitué de platine et de palladium produit une réaction sans flamme. Comme dans une chaudière classique, une lame d’eau vient circuler autour du « corps de chauffe » pour alimenter le réseau. Chaque cylindre affiche une puissance de 6 kW. 

Les prototypes en rassemblent six, soit environ 35 kW.

La température de l’eau produite est d’environ 35 °C, donc parfaitement adaptée au émetteur basse température tel que le plancher-chauffant.

Intérêts : seul de la vapeur d’eau s’échappe des blocs catalyseurs, d’ailleurs inclinés vers l’arrière pour assurer un écoulement gravitaire.

De plus l’utilisation d’air comme comburant lors de la réaction ne produit pas d’oxyde d’azote. Une production d’un cycle de chauffage propre avec « zéro pollution ».

 Afin de démontrer la faisabilité de cette chaudière plusieurs prototypes sont actuellement en fonction : à l’hôtel San Rocco et dans la nouvelle usine à Orta, province de Novara en Italie.

L’hydrogène est produit par hydrolyse de l’eau, et pour effectuer cette opération gourmande en énergie, c’est le soleil qui est mis à contribution. 250 m2 de panneaux photovoltaïques – 50 m2 sur le toit de l’hôtel et 200 m2 sur celui de l’usine.



Second défi : comment stocker l’hydrogène produit sans gaspiller d’énergie par un stockage à haute pression en bombonnes ? Le choix s’est porté sur l’utilisation de matériaux métalliques poreux – des hydrures – capables de le stocker à basse pression et de le restituer à la demande.